Recueil de la journée

Retour sur les interventions de la Journée SPATIEAU

Ouverture de la journée d’échanges SPATIEAU 

Pascal Tozzi, directeur adjoint de l’UMR 5319 Passages, présente le projet régional SPATIEAU et son insertion dans les champs scientifiques interrogés par Passages.

Introduction de la journée d’échange SPATIEAU

Sandrine Vaucelle, directrice scientifique du projet SPATIEAU met en perspective le choix d’une approche des questions de l’eau et de la durabilité par une recherche partenariale.

Les enjeux d’un service d’eau dans un contexte métropolitain

Nicolas Gendreau, directeur de l’Eau de Bordeaux Métropole présente les enjeux d’un service d’eau dans un contexte métropolitain au regard des trois piliers du développement durable (environnement, économie et équité) et de la gouvernance.

La durabilité de l’eau dans les travaux du LyRE, centre R&D de SUEZ 

Mélodie Chambolle, directrice du LyRE présente le centre R&D de SUEZ au regard de ses missions, des enjeux qui animent son travail et de quelques projets en cours.

L’eau dans les études de l’agence d’urbanisme 

Antonio Gonzalez-Alvarez, directeur de l’équipe Dynamiques urbaines à l’a’urba présente l’eau sous la focale des travaux des urbanistes.

L’apport du SIG à al communication autour d’indicateur de performance du service d’eau 

Hélène Cure (Bordeaux Métropole), Emilie Drouard (SUEZ), Pablo Salinas-Kraljevich (doctorant SPATIEAU) présentent une opération de recherche à l’initiative du service d’eau dans le but d’améliorer certains indicateurs cartographiques basée sur une collaboration entre un doctorant SPATIEAU, la Direction de l’eau de Bordeaux Métropole et SUEZ.

Apport de l’analyse avancée des données à la durabilité du service 

Cyril Leclerc (LyRE) et Eric Rivet (Direction de l’eau de Bordeaux Métropole) présentent plusieurs exemples d’apport de l’analyse avancée des données à la durabilité du service sur des questions de préservation de la ressource en eau, de surveillance de la qualité de l’eau et de gestion durable des réseaux d’eau potable.

La projection de données de population en Nouvelle-Aquitaine 

Boris Simon, responsable d’une division d’études à l’INSEE présente en quelques mots la méthodologie de projection des données utilisée par l’INSEE pour les habitants.

Enjeux cognitifs et organisationnels du partage de données territoriales 

Matthieu Noucher (chargé de recherche CNRS, UMR Passages), travaille, entre autres, sur le rôle de la donnée géographique dans la façon dont sont construites les politiques publiques ou contestées par des opposants dans des projets d’aménagement du territoire. Il présente ainsi quelques enjeux sur le partage de données territoriales issus de ses travaux de recherche.

Services d’eau et aménagement urbain: quelques enseignements sur la configuration rennaise 

Emmanuelle Hellier, professeure d’aménagement et directrice de l’UMR ESO, axe son propos  sur l’aménagement et l’eau autour des réflexions sur les logiques d’intégration territoriales dans le cadre de projets urbains.

Gestion du service et gestion de la ressource 

Bruno de Grissac, directeur du SMEGREG, reformule la durabilité de l’eau urbaine : pour le petit cycle de l’eau, elle signifie continuité du service alors que pour le grand cycle de l’eau, elle prend la forme de la pérennité de la ressource.

Données publiques et enquêtes de terrain, la production d’informations territoriales dans le secteur de l’eau urbaine à Niamey (Niger) 

Le travail effectué par SPATIEAU bénéficie des données mises à disposition par des acteurs. Il y a ainsi l’existence de données sur lesquelles travailler. Abdou Bontianti (Université Abdou Moumouni, Niamey) présente les enjeux du recueil de données publiques au Niger.

Qualité de l’eau au Chili. City-watershed interactions in metal-rich Andean environments : a successful case of unsustainable practice?

Les villes andines ont une relation unique avec les bassins où elles sont situées car ils fournissent des ressources importantes (eau, énergie, sols…). Ces ressources déterminent également le développement d’activités socio-économiques qui dans de nombreux cas ont permis ou motivé la floraison de nombreuses villes du nord du Chili. Aussi, les activités dans les villes génèrent des effets dans les bassins, modifiant les schémas hydrologiques, déversant des contaminants dans l’eau, le sol et l’air. Pablo Pastèn (CEDEUS, Santiago du Chili) présente les enjeux autour de la qualité et de la durabilité de l’eau au Chili.

Grand témoin « Gestion durable de l’eau urbaine » 

Bernard Barraqué, directeur de recherche émérite au CNRS, revient trois grandes thématiques : les données et profils nécessaires pour une gestion durable de l’eau urbaine, les différences entre l’eau comme service public et l’eau comme bien commun et le compteur d’eau.

Retour en images sur la clôture de la Journée SPATIEAU

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :